#nul — ” le film ( lui-même) n’est pas terrible. ” #àlarigueur (?)

“Jamais de la vie” : un film à voir pour Olivier Gourmet, à la rigueur

On parle beaucoup de “Jamais de la vie” à cause de la performance d’Olivier Gourmet, mais le film lui-même n’est pas terrible.

Atlanti-culture

Publié le 11 Avril 2015

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/styles/une/public/images/2015/04/atlanti-culture_3.jpg

"Jamais de la vie" : un film à voir pour Olivier Gourmet, à la rigueur

Olivier Gourmet livre comme il en a l’habitude une performance brute, sans fausseté. Crédit Reuter

Le réalisateur

La petite entreprise de Pierre Jolivet le mène de plateaux en plateaux depuis près de 30 ans. Celui qui est aussi à l’aise dans le drame que dans la comédie nous avait cependant laissé un goût quelque peu amer avec son dernier long métrage, “Mains Armées”, un film policier bancal, sans saveur.

Thème

Franck, ancien ouvrier, dévoué et motivé dans son engagement syndical, se retrouve gardien de nuit. Dans la morosité de son nouveau quotidien, il va tenter de redonner un sens à ses journées (ses nuits en l’occurrence…) en voulant mettre au clair d’étranges agissements se produisant sur le parking qu’il surveille.

Le Puy Du Fou : élu meilleur parc du monde

En 2015, le Grand Parc présente de nombreuses nouveautés, découvrez-les.

Points forts

– Olivier Gourmet livre comme il en a l’habitude une performance brute, sans fausseté. Il occupe le champ et impose sa présence tant par sa voix que par sa carrure impressionnante.

– Déjà repéré dans “Qu’Allah bénisse la France”, Marc Zinga est une figure montante du cinéma francophone qui croisera d’ailleurs, en fin d’années sur nos écrans, la route de l’agent 007.

– Le film illustre bien son temps et les difficultés quotidiennes auxquelles doivent faire face les classes populaires, sans jamais franchir la frontière du misérabilisme.

Points faibles

– Le rythme manque de tonus même si l’on peut comprendre la volonté du réalisateur d’installer cette répétitivité dans le quotidien de Franck.

– Il est difficile de livrer son avis sur le dénouement sans dévoiler la fin du film.

– L’ intrigue secondaire fait certes apparaître des acteurs talentueux tels que Jean François Cayrey ou Julie Ferrier mais son utilité est plus que contestable.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/jamais-vie-film-voir-pour-olivier-gourmet-rigueur-pierre-jolivet-valerie-bonneton-marc-zinga-thierry-hancisse-critique-avis-2085859.html#FO3Ceqa73mHHZVUm.99

Advertisements

About jonwadier

Translator
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s